Irak

En Irak, la FSD démine les villages récemment libérés de l’État islamique. Elle apporte également des conseils à l’ONG nationale SHO, afin qu’elle puisse prendre en charge des opérations de déminage complètes.
A deminer from FSD marks the location of an improvised explosive device on a minefield (Iraq, 2019)
Irak: les démineurs sur le terrain

Pourquoi l’Irak?

Fin 2017, la guerre contre l’État islamique est officiellement terminée : le groupe djihadiste a été chassé de toutes les zones qu’il occupait depuis 2014. Cependant, pour la population irakienne, cela ne signifie pas pour autant le retour à la vie normale.

De nombreux villages sont encore jonchés d’engins explosifs placéspar les djihadistes sur les routes, dans les champs, les maisons et les écoles. À l’intérieur des bâtiments, ces mines dites « artisanales » sont parfois cachées sous les meubles, dans les postes de télévisions ou les réfrigérateurs, dans les embrasures des portes et des fenêtres. À ces restes de guerre meurtriers s’ajoutent de dangereuses munitions non explosées, dispersées sur les anciens champs de bataille.

Pour permettre aux habitants de rentrer chez eux, de cultiver leurs terres et d’envoyer leurs enfants à l’école en toute sécurité, il est essentiel de décontaminer les villages et zones agricoles au plus vite.

« Le plus important est que les sols soient enfin déminés pour que nos enfants puissent se déplacer librement ».

Suliman, mukhtar (maire) d'un village irakien

Luttes antimines

Déminage

Les efforts des démineurs de la FSD se concentrent sur l’élimination des mines artisanales. Ces engins explosifs fabriqués par l’Etat islamique avec des objets et produits de la vie courante sont toujours présents en quantités considérables en Irak.

Chaque dispositif neutralisé représente potentiellement une vie sauvée. Près de 15 000 engins explosifs ont été détruits à ce jour et une superficie équivalente à 1 500 terrains de football a été déminée par l’équipe de la FSD.

SD deminer trained to use the detector

Luttes antimines

Sensibilisation au danger des mines

Le déminage est un travail long et ardu. Tant que les démineurs n’ont pas déminé le terrain entièrement, les populations n’ont d’autre choix que de « cohabiter » avec les engins explosifs. La FSD organise donc des séances de sensibilisation aux risques dans les villages encore contaminés.

Les équipes apprennent aux habitants à reconnaître les mines artisanales et les munitions non explosées, et quelle attitude adopter pour éviter les accidents.

Mine risk education, Iraq

Luttes antimines

Renforcement des compétences

En 2020, la FSD s’est engagée dans un projet de deux ans pour renforcer les capacités en matière de déminage de l’ONG locale Shareteah Humanitarian Organization (SHO), en collaboration avec les Nations unies. Les experts de la FSD formeront et encadreront les démineurs de SHO.

L’objectif final est que les ONG internationales puissent se retirer dès que possible afin que le déminage de l’Irak puisse être effectué par des acteurs nationaux.

Capacity building with the iraqi NGO SHO

La FSD en Irak

La FSD a commencé à travailler en Irak en 2016, alors que les forces de l’Etat islamique occupaient encore une partie du pays. Plusieurs équipes de déminage sont déployées, principalement dans les gouvernorats de Kirkouk, Erbil et Ninive, grâce au soutien du Département d’État américain, des Nations unies et d’autres donateurs.

Cette opération est délicate pour les démineurs : les engins explosifs sont présents en quantités considérables, et leur nature artisanale rend la neutralisation périlleuse.
Chaque dispositif rencontré est potentiellement différent des autres et nécessite une attention particulière.
Par exemple, certains comportent des déclencheurs cachés.

L’environnement présente des défis supplémentaires pour les démineurs ainsi que pour les experts en sensibilisation qui sillonnent le nord du pays. Les infrastructures pouvant accueillir les équipes de la FSD à proximité des champs de mines sont rares en raison du niveau de destruction causé par les combats.
La température oscille autour des 40 degrés pendant une bonne moitié de l’année, et les sols deviennent alors si secs qu’il est souvent nécessaire d’employer des machines pour excaver les engins explosifs. La situation sécuritaire reste en outre extrêmement volatile.

Nouvelles du terrain

La FSD, c'est eux. Chaque jour, ils mettent à profit leur courage et leur expertise pour façonner un monde plus sûr. Découvrez les témoignages et les histoires rapportées par nos collaborateurs aux quatre coins du globe.
Notre action en Ukraine – semaine du 28 mars au 10 avril 2022

Notre action en Ukraine – semaine du 28 mars au 10 avril 2022

Période du 28 mars au 10 avril 2022 Pendant des semaines, Valeriia, soignante pour la FSD et d'autres membres de l'équipe de Mariupol (Маріу́поль) n'ont pas pu communiquer, en raison du manque de connexion et d'électricité. Aujourd'hui évacués de Mariupol, Ils nous...

Notre action en Ukraine – Semaine du 21-27 mars

Notre action en Ukraine – Semaine du 21-27 mars

Natalia raconte son histoire à un membre de la FSD.“Nous sommes de Sieverodonetsk (Сєвєродоне́цьк). Nous avons été forcés de quitter notre ville lorsque la guerre a éclaté le 24 février”. La ville entière s’est retrouvée sous les bombardements. Pendant deux semaines,...

votre soutien est précieux

Le déminage est un travail de longue haleine, qui exige un engagement soutenu dans la durée. Vous souhaitez contribuer à façonner un monde plus sûr? Rejoignez nos 7000 donateurs réguliers!

Nos activités

Nos projets humanitaires se concentrent sur quatre axes. 

1-MINES

lutte antimines

La FSD localise et neutralise les mines et munitions non-explosées, sensibilise les populations affectées par ce fléau, et prête assistance aux survivants d'explosions accidentelles.

2-RELEVEMENT

paix & développement

La FSD appuie des processus de paix en cours dans différents pays et accompagne les communautés vulnérables via des projets de soutien socio-économique.

3-PROTECTION-

Protection de l'environnement

La FSD assainit des sites contaminés par des substances toxiques héritées du passé et agit pour promouvoir la biodiversité et la résilience face au changement climatique.

4-INNOVATION-

innovation &
technologies

La FSD collabore à des projets de recherche visant à mettre les nouvelles technologies, notamment les drones, au service de la lutte antimines et de l'action humanitaire.