ACCIDENT DE DÉMINAGE EN IRAK

Octobre 2019

Brandon Pinson, l’un des conseillers techniques internationaux de la FSD en Irak, a été tué le mois dernier lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé (EEI). L’accident s’est déroulé à proximité du village de Tel al-Shear, au sud de Mossoul.

Le 3 septembre 2019, Brandon Pinson et un autre conseiller technique international de la FSD sont arrivés sur le champ de mines aux environs de 7h30 du matin. Travaillant sur le même site que la veille, ils désamorçaient une série d’EEI qui avait été précédemment identifiée et marquée par une équipe de démineurs de la FSD. Ces EEI, surnommés « mines artisanales », avaient été posées par les forces de l’État islamique dans un champ près du village de Tel al-Shear, occupé par le groupe djihadiste de 2014 à fin 2016. 

Selon les témoins, l’explosion est survenue à 8h11, tuant Brandon Pinson instantanément. Aucun des autres membres du personnel de la FSD présents sur place n’a été blessé.

map 2

Brandon Pinson, de nationalité américaine, était un technicien spécialisé en neutralisation et destruction des explosifs. Il travaillait depuis deux ans en Irak, dont les cinq derniers mois pour la FSD. Il avait déjà désamorcé de nombreux EEI dans d’autres zones contaminées et avait largement contribué à rendre les terres de la région à nouveau sûres pour la population. Brandon était très apprécié de ses collègues à Erbil et sera profondément regretté. Il laisse derrière lui une femme et deux jeunes enfants.

brandon pinson with natinoal staff

En raison de l’amplitude de l’explosion, toutes les preuves directes ont été détruites. Nous ne saurons donc jamais avec certitude ce qui a causé l’accident. L’enquête interne de la FSD évoque toutefois quatre hypothèses. L’EEI était peut-être d’un type nouveau, jamais rencontré par les équipes de la FSD ; l’EEI avait peut-être un mécanisme de déclenchement particulièrement sensible, en raison par exemple de la corrosion ; Brandon Pinson pourrait avoir trébuché ou eu un malaise, ce qui l’aurait fait tomber sur la mine artisanale ; il pourrait également avoir commis une erreur dans la procédure de neutralisation.

L’EEI impliqué dans l’accident était selon toutes probabilités ce que les démineurs appellent un « pot charge », qui prend la forme d’un récipient en plastique. Ce type d’EEI contient généralement entre cinq et sept kilos d’explosifs. C’est une charge suffisante pour détruire une voiture.

pot charge

Toutes les opérations de la FSD en Irak ont été temporairement suspendues suite à l’accident et une assistance psychologique a été proposée au personnel. Avant leur retour aux opérations, les démineurs ont effectué un cours de « rafraîchissement ».

Cet incident était le troisième accident fatal en dix ans pour la FSD.

brandon’s evaluation

Le programme d’action contre les mines de la FSD en Irak est financé par le Département d’État américain, les Affaires mondiales Canada, la Ville de Genève, le canton de Genève, GGL Austria, la commune de Cologny et par des fondations et donateurs privés.