LE DÉMINAGE REDÉMARRE EN IRAK

Octobre 2020

En août, le gouvernement irakien a commencé à lever les restrictions imposées aux ONG en lien avec le coronavirus. Les organisations de lutte antimines ont alors pu recommencer à travailler à une capacité de 25%. La FSD a mobilisé deux équipes dans le village de Kudila (district de Makhmour, province de Ninive). Les démineurs ont suivi une formation de remise à niveau technique et en matière de premiers secours. La contamination des sites a été réévaluée et de nouvelles procédures de sécurité mises en place. Les équipes peuvent désormais reprendre leur travail pour sécuriser les terres et permettre aux communautés déplacées de rentrer chez elles sans risque.

Iraq1

La FSD est également fière d'avoir signé ce mois-ci un nouveau contrat avec le Service de la lutte antimines des Nations unies en Irak. La FSD est chargée de développer les compétences nationales en matière de déminage dans le cadre d’un programme de deux ans. Nos équipes seront ainsi amenées à travailler avec l'ONG irakienne Al-Nabar, qu'elles aideront à élaborer et mettre en œuvre une stratégie de déminage. La FSD offrira également à son personnel une formation technique. L’objectif est que cette ONG locale puisse fonctionner de manière indépendante, permettant à l'Irak de se passer graduellement de l’aide internationale dans la lutte antimines. La FSD encadrera directement les démineurs d’Al-Nabar sur le terrain. Ceci leur permettra d’établir des relations avec les communautés affectées et à plus long terme contribuera à reconstruire le tissu social et économique de la région, profondément affecté par la violence ces quatre dernières années.

Prior to the ISIL occupation of the village there were approximately 130 occupied homes and an estimated population of 800 people. ISIL entered Kudila village in 2014 and left after 2 years of occupation. 20 houses were destroyed but 110 are still habitable. The local population now stands at an estimated 300 people.  This land is vital to allow the inhabitants of Kudila to return to their homes and once again earn a living from growing crops and grazing animals in the surrounding farmlands. Unfortunately, ISIL had heavily mined the surrounding farm land with improvised explosive devices.  2 years ago, FSD began clearance activities in and around the village of Kudila. Due to the dense contamination levels of explosive ordnance, it was decided to deploy for the first time the FSD Mechanical Asset (Armoured Excavator) to assist in excavating the main charges of the improvised explosive devices. Last February, FSD was able to successfully excavate 765 improvised explosive devices in this hazard area.  Hopefully, FSD deminers who are currently on lockdown because of the Covid crisis, will soon be able to go get back at work, to finish clearance and to help people to return to their village and use the land to support their families after many years of fear and uncertainty.

Ce travail est rendu possible par les contributions combinées de nos donateurs institutionnels et de nos aimables donateurs privés. Chaque franc et chaque dollar servent directement à sécuriser des mètres carrés de terrain supplémentaires en éliminant les engins explosifs qui pourraient s’y trouver. Les conditions nécessaires seront ainsi créées pour relancer l’agriculture, redynamiser l’économie locale, et surtout pour que les familles du village puissent retourner chez elles et y reconstruire une nouvelle vie.