AFGHANISTAN

L’Afghanistan connaît le plus fort niveau au monde de contamination par les mines terrestres et les restes explosifs de guerre (REG) qui sont le résultat de conflits armés quasi permanents au cours des trois dernières décennies. Ce qui aggrave encore les difficultés de l’Afghanistan, c’est que la remise à disposition de terres dans les anciens bastions talibans permet de découvrir qu’il y a plus de zones de risques que ce que l’on pensait et que par conséquent il est nécessaire d’en assurer le financement par des donateurs et d’accorder une attention particulière aux graves problèmes qui touchent la population civile et qui se répercutent sur le développement socio-économique du pays.

Les enquêtes permettent de déterminer de nouvelles zones contaminées par des mines; le Directorat afghan de l'action contre les mines (DMAC) a ajouté 92 km2 de zones contaminées par les mines  et les restes explosifs de guerre à la base de données de 2017 et 20 km2 contaminés par des  mines improvisées abandonnées.

Les mines, les restes explosifs de guerre (REG) ainsi que les  munitions non explosées (UXO) ont fait un grand nombre de  victimes en Afghanistan au cours des trente dernières années: 32’500 depuis le début de leur recensement.

Les contaminations signalées par le  DMAC touchent plus de 1’100 km2 -les champs de tir non compris- dont  168 km2 sont dans les régions du nord, où travaille la FSD; cette région  représente 15% de la  contamination, mais est celle qui connaît le plus grand nombre de victimes, de blessés et de morts et elle  reste très défavorisée pour ce qui est  de l’aide financière pour l’assistance aux victimes et le développement économique.

Depuis octobre 2019, la FSD a enregistré un total de 596 victimes, blessés et morts dûs aux restes explosifs de guerre et aux  mines dans les quatre  districts de la région de Darwaz, soit Darwaz (Nusai), Darwazbala (Maymay), Shaki and Khawan; ces districts représentent environ 15% de la  population de la province du Badakhshan.

L’engagement de la  FSD en  Afghanistan remonte à 2001 et a débuté par l’envoi d’équipes de lutte antimines pour appuyer la mission du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l’ONU à Kandahar.

Depuis 2010  la FSD a mené à bien des opérations dans la province du Darwaz grâce au  financement  de la fondation allemande PATRIP et du Department of  State des États-Unis (PM/WRA): déploiement d’équipes de lutte antimines, d’équipes de neutralisation des explosifs et munitions (NEM) ainsi que des équipes pour l’élimination des armes et des munitions (WAD).

Au 31 septembre 2019, la FSD avait nettoyé plus de 450’000 m2 de zones de combat et 2’300’000 m2 de zones minées dans la lointaine région montagneuse  du Badakhshan et détruit plus de  29’000 mines antipersonnel (A/P) et plus de 12’300 restes explosifs de guerre (REG)  et munitions non explosées (UXO).  La FSD gère également un projet autonome d’assistance aux victimes  dans la province du Badakhshan qui touche environ 100 victimes et survivants.

Rotary prévoit un projet au soutien des victimes de mines ensemble avec la FSD

Nos remerciements spéciaux à nos donateurs et aux personnes qui nous soutiennent :

US Flag
tpl-logo-top-retina-pt
Logo_Swisslos_Kanton_Aargau_farbig_content_large
clip_image001
clip_image003
commune de meyrin
PastedGraphic-12
PastedGraphic-11
PastedGraphic-10
logo-patrip
support_ggl
mine_ex_logo_large2
logo-sig
ARLotteriefondsvert (2)
Fond-AE-Baur-logo