Le déminage, essentiel à la reprise de l’agriculture

05 Mar 2020 | Irak, Lutte antimines

Depuis quatre ans, les démineurs de la FSD travaillent à décontaminer les zones précédemment occupées par les forces de l’État islamique dans le centre et au nord de l’Irak. La plupart des bénéficiaires ciblés par le programme tirent l’intégralité de leurs revenus d’activités agricoles, qui ont été interrompues lors de l’occupation par Daesh. Les djihadistes ont en effet posé des rangées de mines artisanales dans les champs pour ralentir la progression des forces irakiennes et des Peshmergas vers leurs positions, ainsi que pour empêcher les villageois de prendre la fuite.

Les effets socio-économiques de cette contamination des terres agricoles par les mines restent importants à ce jour: perte de revenus pour les habitants, frein au retour dans la région d’origine, dépendance à l’aide humanitaire et recours des communautés affectées à des stratégies d’adaptation non-efficaces.

MINE CLEARANCE, KEY TO THE RESUMPTION OF AGRICULTURE03

Les équipes de déminage de la FSD ont déjà retiré des milliers d’engins explosifs dispersés dans des champs, sur les routes et aux alentours de précieuses sources d’eau. En décontaminant les terres, la FSD favorise le retour des personnes déplacées et donne la possibilité aux bénéficiaires d’améliorer leurs conditions de vie. Environ 5,5 millions de mètres carrés de zones agricoles ont déjà été déminées, impliquant le désamorçage et l’élimination de 8 658 mines artisanales et 358 munitions non explosées.

La FSD s’attelle non seulement au déminage en tant que tel mais œuvre aussi à optimiser l’accès aux terres agricoles. Nos équipes s’assurent que des mécanismes de communication avec les communautés sont en place pour résoudre les conflits existants concernant l’accès et pour définir les priorités. La FSD travaille également à libérer l’accès aux infrastructures agricoles, comme par exemple aux canaux d’irrigation, afin de faciliter l’exploitation des terres décontaminées.

Permettre aux communautés affectées de retourner cultiver leurs champs contribue à la remise en marche de la chaîne d’approvisionnement dans les villages et au retour des marchés, recréant ainsi des emplois et renforçant la sécurité alimentaire dans les zones précédemment occupées par l’État islamique.

newsletter

Peut-on déminer à l’aide de drones? Une mine peut-elle tuer un chameau? Des réponses à vos questions, une fois par mois. Abonnez-vous pour ne rien rater!

  • Nouvelles du terrain
  • Vidéos de déminage
  • Interviews d’experts
  • Événements
  • Offres d’emploi

Ces articles pourraient vous intéresser

Déminer après une explosion

Déminer après une explosion

Ukraine: Après l’explosion d’un lieu de stockage de munitions, l’heure du déminage. Yahidne, petite localité située à deux heures au nord de Kiev, est aujourd’hui tristement connue comme « village martyr » de la guerre en Ukraine. Plus...

lire plus
Il était une fois la FSD…

Il était une fois la FSD…

Notre histoire commence dans la ville suisse de Fribourg. Dans les années 1990, des millions de personnes découvrent sur leurs écrans de télévision les images de pays contaminés par les mines antipersonnel et leurs effets dramatiques sur les populations. En 1997,...

lire plus
À quoi ressemble une mine artisanale?

À quoi ressemble une mine artisanale?

Chaque année, des milliers de civil·e·s perdent la vie ou sont mutilé·e·s lors d’explosions provenant d’armes et munitions variées: bombes, roquettes, mines, etc. En cause dans près de la moitié des cas en 2020: des engins explosifs «improvisés», c’est-à-dire bricolés...

lire plus