Qoqa se mobilise pour le déminage d’un village en Irak

Dans le cadre d’une grande opération caritative, l’entreprise communautaire d’e-commerce QoQa a récolté 60 000 francs suisses pour la FSD. Ce montant a été dédié à la décontamination du village irakien de Nasr, situé au sud-est de Mossoul. Occupé entre 2014 et 2016 par l’État islamique, celui-ci était constellé d’engins explosifs improvisés et de munitions non explosées. Maintenant que leurs terres sont sécurisées, les habitants qui avaient déserté les lieux ont commencé à retourner chez eux.

« 10 francs = 10 mètres carrés de terrain déminés » » : c’est le message qu’a transmis la plateforme de vente en ligne QoQa à ses membres début avril pour les mobiliser à faire des dons à la FSD. Connue pour les bonnes affaires qu’elle propose quotidiennement à sa communauté, QoQa organise aussi régulièrement de grandes opérations de collecte de fonds pour financer des projets caritatifs. Ce printemps, c’est donc la FSD qui a été choisie pour bénéficier de la générosité des « QoQasiens ». Nos démineurs sur le terrain ont été émus de cette belle preuve de confiance et de reconnaissance. Et la « Qommunauté » n’a pas fait les choses à moitié : dimanche 7 avril, en seulement 12 heures, 60 000 francs ont été levés !

A member of FSD with family in Iraq

Les démineurs de la FSD œuvrent sans relâche depuis quatre ans pour contribuer à débarrasser l’Irak des mines artisanales et restes explosifs qui s’y trouvent, funestes vestiges de l’occupation d’une partie du pays par Daesh et des combats qui ont précédé la libération. Chaque mètre carré de terrain doit être examiné avec soin, et chaque mine trouvée prudemment désamorcée puis transportée sur un site sécurisé pour sa démolition. Une tâche de longue haleine, mais essentielle pour permettre le retour des Irakiens déplacés en toute sécurité. C’est donc avec une immense gratitude que la FSD a accueilli le soutien de QoQa, qui a permis d’accélérer la cadence.

En tenant compte de différents facteurs, notamment le degré suspecté de contamination et le nombre de personnes impactées, nos experts ont choisi d’utiliser ces fonds dans le village de Nasr, situé sur une zone stratégique au sud-est de Mossoul. Occupé entre 2014 et 2016 par les forces de l’État islamique, Nasr s’est ensuite retrouvé sur la ligne de front dans la bataille acharnée que se sont livrés l’armée irakienne et les Peshmergas d’un côté, et les djihadistes de l’autre. «Ceux-ci posaient les mines la nuit, parfois sans éclairage, pour que personne ne sache où se trouvaient les explosifs, explique Peter Smethers, chef de programme pour la FSD en Irak. Ils utilisaient toutes les méthodes les plus efficaces pour ralentir et dissuader les forces irakiennes et kurdes, et alternaient avec beaucoup d’efficacité l’artisanal, avec des mines faites maison, et le high-tech en utilisant des drones et bombes imprimées en 3D.»

Explosive devices were even found on the way to the school

Les villageois restés sur place risquaient ainsi chaque jour leur vie en empruntant les routes, en emmenant leurs chèvres et moutons au pâturage ou en labourant les champs de blé. Des engins explosifs ont même été retrouvés sur le chemin de l’école, à 150 mètres des bâtiments. Ce sont d’ailleurs parfois les enfants qui ont aidé les démineurs à déterminer quelles étaient les zones contaminées, car ils avaient aperçu des mines artisanales en jouant.

Tout le village de Nasr est désormais sécurisé. Une centaine de familles ont déjà pu rentrer chez elles et commencer à reprendre une vie normale, comme ont pu le constater les collaborateurs de QoQa lors de leur visite sur place le mois dernier.

Encore un grand merci à QoQa et à ses membres pour leur générosité.

the e-commerce community company QoQa
newsletter

Peut-on déminer à l’aide de drones? Une mine peut-elle tuer un chameau? Des réponses à vos questions, une fois par mois. Abonnez-vous pour ne rien rater!

  • Nouvelles du terrain
  • Vidéos de déminage
  • Interviews d’experts
  • Événements
  • Offres d’emploi

Ces articles pourraient vous intéresser

Déminer après une explosion

Déminer après une explosion

Ukraine: Après l’explosion d’un lieu de stockage de munitions, l’heure du déminage. Yahidne, petite localité située à deux heures au nord de Kiev, est aujourd’hui tristement connue comme « village martyr » de la guerre en Ukraine. Plus...

lire plus
Il était une fois la FSD…

Il était une fois la FSD…

Notre histoire commence dans la ville suisse de Fribourg. Dans les années 1990, des millions de personnes découvrent sur leurs écrans de télévision les images de pays contaminés par les mines antipersonnel et leurs effets dramatiques sur les populations. En 1997,...

lire plus
À quoi ressemble une mine artisanale?

À quoi ressemble une mine artisanale?

Chaque année, des milliers de civil·e·s perdent la vie ou sont mutilé·e·s lors d’explosions provenant d’armes et munitions variées: bombes, roquettes, mines, etc. En cause dans près de la moitié des cas en 2020: des engins explosifs «improvisés», c’est-à-dire bricolés...

lire plus