Les démineurs de retour sur les champs de mines

10 Oct 2020 | Irak, Lutte antimines

En août, le gouvernement irakien a commencé à lever les restrictions imposées aux ONG en lien avec la pandémie de Covid-19. Les organisations de lutte antimines ont alors pu recommencer à travailler à une capacité de 25%. La FSD a mobilisé deux équipes dans le village de Kudila (district de Makhmour, province de Ninive). Les démineurs ont suivi une formation de remise à niveau technique et en matière de premiers secours. La contamination des sites a été réévaluée et de nouvelles procédures de sécurité mises en place. Les équipes peuvent désormais reprendre leur travail pour sécuriser les terres et permettre aux communautés déplacées de rentrer chez elles sans risque.

En parallèle à cette reprise, la FSD a signé ce mois-ci un nouveau contrat avec le Service de la lutte antimines des Nations unies en Irak : notre équipe en Irak est chargée de développer les compétences nationales en matière de déminage dans le cadre d’un programme de deux ans. Nos équipes seront ainsi amenées à travailler avec l’ONG irakienne Al-Nabar, qu’elles aideront à élaborer et mettre en œuvre une stratégie de déminage. La FSD offrira également à son personnel une formation technique. L’objectif est que cette ONG locale puisse à terme fonctionner de manière indépendante, permettant à l’Irak de se passer graduellement de l’aide internationale dans la lutte antimines. La FSD encadrera directement les démineurs d’Al-Nabar sur le terrain. Ceci leur permettra d’établir des relations avec les communautés affectées et à plus long terme contribuera à reconstruire le tissu social et économique de la région, profondément affecté par la violence ces quatre dernières années.

2 childrens against a FSD car in Iraq

Ce travail est rendu possible par les contributions combinées de nos donateurs institutionnels et de nos aimables donateurs privés. Chaque franc et chaque dollar servent directement à sécuriser des mètres carrés de terrain supplémentaires en éliminant les engins explosifs qui pourraient s’y trouver. Les conditions nécessaires seront ainsi créées pour relancer l’agriculture, redynamiser l’économie locale, et surtout pour que les familles du village puissent retourner chez elles et y reconstruire une nouvelle vie.

newsletter

Peut-on déminer à l’aide de drones? Une mine peut-elle tuer un chameau? Des réponses à vos questions, une fois par mois. Abonnez-vous pour ne rien rater!

  • Nouvelles du terrain
  • Vidéos de déminage
  • Interviews d’experts
  • Événements
  • Offres d’emploi

Ces articles pourraient vous intéresser

À quoi ressemble une mine artisanale?

À quoi ressemble une mine artisanale?

Chaque année, des milliers de civil·e·s perdent la vie ou sont mutilé·e·s lors d’explosions provenant d’armes et munitions variées: bombes, roquettes, mines, etc. En cause dans près de la moitié des cas en 2020: des engins explosifs «improvisés», c’est-à-dire bricolés...

lire plus
Déminage: les femmes font leur place

Déminage: les femmes font leur place

Le déminage humanitaire a longtemps été considéré comme un domaine d’activité plutôt masculin. Aujourd’hui, les mentalités ont changé et de nombreuses organisations comptent des équipes mixtes ou entièrement féminines. La FSD a formé ses premières démineuses il y a 15...

lire plus
Les défis du déminage en hiver

Les défis du déminage en hiver

Dans certains des pays où opère la FSD, les conditions climatiques fluctuent entre les extrêmes. Aux étés secs et caniculaires succèdent des hivers rigoureux où neige et pluie tombent en abondance. Ces variations affectent grandement le quotidien des habitants de ces...

lire plus