Reprise des activités de déminage à Darwazbala

01 Juil 2020 | Afghanistan, Lutte antimines

Depuis 2012, la FSD mène des activités en Afghanistan consistant au déminage des champs de mines prioritaires, au déminage des zones de combat et à la réalisation d’enquêtes non techniques sur les zones suspectes de danger. La région isolée de Darwazbala dans la province de Badakhshan est toujours contaminée par les mines terrestres. Cette région est coupée du reste de l’Afghanistan en raison de la montagne de Pamir qui constitue la partie sud-est de la chaîne de hautes montagnes, Hindou Kouch. Malheureusement, les villes ayant les bureaux administratifs et financiers se trouvent de l’autre côté de la chaîne de montagne. C’est pourquoi la FSD prend une approche transfrontalière en ayant des bureaux au Tadjikistan.

the Swiss Foundation for Mine Action (FSD) has been hard at work in Afghanistan clearing priority minefields

La région de Darwazbala rencontre des conditions climatiques qui rendent les activités de déminage difficiles durant plusieurs mois. Son accès limité complique aussi l’intervention d’aide externe de toute sorte. Le 27 février 2020, la situation s’empire lorsque le Tadjikistan ferme ses frontières à l’Afghanistan. En effet, il n’est plus possible pour la FSD de mener à bien ses activités de déminage étant donné que le QG opérationnel de l’organisation est au Tadjikistan et qu’elle met en œuvre ses projets de déminage en Afghanistan.

The team members with clearance mine material

Pendant plusieurs mois, les membres de l’équipe ont discuté puis négocié avec les autorités des deux pays. Après un long moment d’attente, c’est le 29 juin que la FSD a été autorisé d’envoyer des véhicules et du matériel provenant du QG opérationnel se trouvant à Kalaikhumb au poste frontière de Darwazbala.

FSD team with cars

Pour que les équipes de déminage afghanes puissent reprendre leurs activités dans les meilleures conditions possibles, une importante organisation a été faite au préalable afin de respecter au mieux les règles de sécurité sanitaire. Ainsi, les véhicules et équipements ont été entièrement désinfectés. De plus, des masques, désinfectants et autres articles d’hygiène ont été distribués au personnel.

Les équipes de déminage afghanes ont reçu une formation qui inclut désormais des messages de prévention contre le Covid-19. De plus, un guide de prévention a été développé pour le personnel. Il comprend des règles générales sur l’usage des articles d’hygiène ou encore sur le comportement à adopter lors des déplacements ou lors des rencontres avec les communautés. Tout cela dans le but de protéger les équipes mais également les bénéficiaires. Depuis mi-juillet, les opérations de déminage ont recommencé dans le district de Darwazbala et les habitants des communautés se sentent à nouveau rassurer par la présence des démineurs assurant leur sécurité.

FSD in action with documents in Afghanistan
newsletter

Peut-on déminer à l’aide de drones? Une mine peut-elle tuer un chameau? Des réponses à vos questions, une fois par mois. Abonnez-vous pour ne rien rater!

  • Nouvelles du terrain
  • Vidéos de déminage
  • Interviews d’experts
  • Événements
  • Offres d’emploi

Ces articles pourraient vous intéresser

Déminer après une explosion

Déminer après une explosion

Ukraine: Après l’explosion d’un lieu de stockage de munitions, l’heure du déminage. Yahidne, petite localité située à deux heures au nord de Kiev, est aujourd’hui tristement connue comme « village martyr » de la guerre en Ukraine. Plus...

lire plus
Il était une fois la FSD…

Il était une fois la FSD…

Notre histoire commence dans la ville suisse de Fribourg. Dans les années 1990, des millions de personnes découvrent sur leurs écrans de télévision les images de pays contaminés par les mines antipersonnel et leurs effets dramatiques sur les populations. En 1997,...

lire plus
À quoi ressemble une mine artisanale?

À quoi ressemble une mine artisanale?

Chaque année, des milliers de civil·e·s perdent la vie ou sont mutilé·e·s lors d’explosions provenant d’armes et munitions variées: bombes, roquettes, mines, etc. En cause dans près de la moitié des cas en 2020: des engins explosifs «improvisés», c’est-à-dire bricolés...

lire plus